Quand un animal s’invite dans une relation de couple

Conseils et Astuces

Découvrez vite votre animal totem !

 

Aujourd’hui, nos chiens et nos chats ne sont plus seulement des animaux de compagnie. Éprouvés, leurs propriétaires prononceront souvent la phrase : « Il fait partie intégrante de la famille ». Oui, nous les aimons, nous les serrons dans nos bras, nous passons notre temps avec eux. La popularité croissante du concept de parentage d’animaux de compagnie en dit long sur la place croissante des animaux dans nos vies.

Alors, comment s’intègrent-ils dans la fonction d’un couple humain ? Philippe Brenot, psychiatre, thérapeute de couple, et co-auteur de L’étrange histoire sexuelle en témoigne : En thérapie, très peu de couples parlent spontanément des animaux. Pourtant, si on pose systématiquement des questions sur les chiens ou la question de la relation entre le chien et le chat dans la maison, je crois que cela nous permettra de mieux comprendre certaines choses.

f9e609de2f18c55cbd199f24e1937ad0

Grâce a un anaimal les rencontres sont plus simple 

Selon une étude menée en mars auprès de 1 000 propriétaires de chiens par Update France, commandée par la marque d’aliments pour animaux Tails.com, 40 % ont déclaré que la marche leur permettait de créer des liens avec d’autres chiens. D’autres propriétaires de chiens ou voisins, même de nouvelles relations (14%), ou même des âmes sœurs (37%). L’avantage du chien est en effet qu’il vous oblige à sortir de chez vous. Ainsi, les chances de rencontrer de nouvelles personnes sont maximisées.

Le philosophe Charles Pépin nous le rappelle d’ailleurs dans son essai La Rencontre, une philosophie : “Rencontrer quelqu’un, c’est se dépouiller de soi, s’arracher à sa position centrale, à la perspective de l’autre. de vous-même, vous devez encore commencer par sortir de la maison.”

Animal l’arme de séduction

Promener votre chien peut soudainement présenter de nombreux défis ! Nous sommes plus heureux si nous nous aventurons sur des itinéraires insolites, pour le plus grand plaisir des animaux, prêts à explorer de nouveaux lieux. Il est également plus facile d’entamer des conversations avec des inconnus, tels que des amoureux des chiens, lorsque vous faites partie de la même communauté. Tant que les chiens s’approchent aussi (à leur manière), ils peuvent eux-mêmes représenter une métaphore de la rencontre.

Les hommes s’étonnent d’abord de l’effet qu’ils ont à tenir leurs chiots en laisse dans la rue : on les arrête, on leur parle, ils caressent le chien, bref, l’animal devient une « arme géante » de séduction. un chien dans un parc est plus susceptible d’obtenir le numéro de téléphone d’un étranger qu’une personne seule, selon une étude. Après “l’effet landau” – où la paternité augmente sans le savoir l’attractivité d’un homme aux yeux des femmes célibataires – “l’effet chien” est plus recommandable !

La première rencontre

L’animal continue involontairement à jouer plusieurs rôles lors de la rencontre amoureuse initiale, et cette fonction est souvent différente pour chaque protagoniste. En fait, la première question est généralement de savoir comment le nouveau compagnon se comporterait en présence d’animaux.

Mais sa réaction est aussi importante. Il s’agit donc d’une étape de test de la forme, qui revient presque à présenter symboliquement une fiancée à une future belle-famille… dans ce cas, il semblerait que ce soit la forme du premier contact selon Peter B. Gray, Shelly L. Volsche, Justin R. Garcia et Helen E. Fisher dans “Le rôle des chiens et des chats de compagnie dans la cour et les rencontres humaines“, étude, Les examens sont plus importants pour les femmes Anthrozoos Journal.

“Si on prend l’exemple d’une femme et d’un chat ou d’un chien, on peut comparer le duo à un parent isolé : une femme et son enfant. Il est impossible d’imaginer un conjoint rejetant son animal”, précise Philippe Brenot. Il faut insister à tous les niveaux et les animaux font partie de l’équation.

Si cette insistance est fausse ou basée sur un non-dit, elle peut créer des difficultés pour le couple. Lorsque la phase de passion – éliminer les aspects négatifs et amplifier les aspects positifs – est terminée, il y a un risque d’incompréhension et de rejet. “

Observer l’attitude du propriétaire de l’animal peut aussi être instructif pour les nouveaux arrivants : prend-il soin de son chat ou de son chien ? comment ? Est-il trop attentif ou, au contraire, fait-il des histoires pour rien ? La façon dont vous traitez vos animaux est le premier indicateur de la façon dont vous traitez les autres. Enfin, la présence de ce dernier permet également d’éviter un face-à-face instable lors du premier rendez-vous. C’est une introduction, un sujet qui évite de trop parler de soi, même s’il y a beaucoup à décrypter sur l’attitude que l’on a vis-à-vis des animaux.

50456ce7c83cb8127a0b13e024071233

La position des animaux dans un couple : les conseils d’un psychologue pour trouver la bonne distance

Du côté de l’hôte, ne pas anthropomorphiser (avoir tendance à attribuer des sentiments humains aux animaux) :

“On pourrait trop humaniser un animal. Mais il vaut mieux se rapprocher le plus possible des besoins spécifiques de celui-ci. Le contact avec d’autres animaux, la socialisation, toutes ces choses sont importantes pour lui. Si on ne crée pas d’indices distinctifs , les animaux vont devenir anxieux, agressifs, trop manger, etc. »

En revanche, ne faites pas trop de prédictions personnelles sur les animaux : « Certaines personnes peuvent être jalouses des animaux. Dans ce cas, il faut se demander les raisons de cette insécurité émotionnelle. Besoin d’approbation, peur de la concurrence, etc. Y a-t-il des rappels d’expériences familiales ou amoureuses ? Quels échos ? »

Les psychologues recommandent de dédier certains moments au couple et d’autres à l’animal : Il est important de trouver un dialogue entre les besoins du couple et les besoins de l’animal. Chacun doit pouvoir trouver sa place unique dans cette cohabitation, et le couple doit savoir fonctionner sans animaux.

Que faire si une personne a l’habitude d’avoir un animal dans la chambre et que l’autre n’en veut pas ?

La présence d’animaux dans la chambre peut entraver le désir et, comme nous le verrons, affecter la qualité du sommeil. Si l’un des partenaires ne veut pas partager cet espace intime avec l’animal, il doit être compris et respecté par l’autre partenaire.

Et si l’un des partenaires n’aime pas les animaux ?

Près de 80 % des personnes interrogées par Yummypets ont convenu qu’elles ne pouvaient pas être avec quelqu’un qui n’aimait pas les animaux, et 70 % étaient même prêtes à quitter leur partenaire s’ils ne s’entendaient pas avec leurs animaux. “L’affection mutuelle pour les animaux est un critère important pour choisir un compagnon car nous recherchons des personnes qui nous ressemblent. Par contre, si l’un des deux a une aversion pour les animaux, la situation se complique car l’autre ne peut pas vivre avec ça », confirme notre expert.

Les avantages des petits partenaires à quatres pattes

Les animaux nous font du bien, nous détendent, nous incitent à sortir, et même diminuent nos risques de maladies cardiovasculaires… mais depuis quelques années, les scientifiques étudient aussi les effets d’avoir un chien ou un chat dans les seins. Cela a des implications pour le couple. Selon l’étude américaine de 2016 d’Anika Cloutier et Johanna Peetz “Best Relationship Friends: The Link Between Pet Owning, Empathy, and Romantic Relationship Outcomes”, publiée dans la revue Anthrozoös, (comme un, husky, chat, ou autre);

  • 86,5% des couples disent qu’avoir un animal est positif,
  • 8%, elle est neutre,
  • 4,5 %, elle est négative,

L’étude a conclu que la compagnie d’un chat ou d’un chien peut conduire à une meilleure qualité de relation, une plus grande loyauté et une plus grande adaptabilité. La raison principale invoquée est que les animaux apportent de l’empathie, une qualité essentielle pour maintenir une relation positive entre deux créatures.

Selon Mary Robert, cela va encore plus loin : “La présence d’un tiers permet de se comprendre, de mieux connaître son couple, et de percevoir un autre aspect de l’autre dans sa manière d’interagir avec les animaux. le support est reflet dans le couple.”

La position de ce partenaire à quatre pattes devient ainsi un support pour réfléchir sur la communication, mieux se connaître, faire des compromis, et aussi faire réfléchir le duo aux yeux des autres : les animaux font de ce Les couples existent dans la société, on s’éloigne des fusions, ce n’est plus seulement « toi et moi contre le monde », on ne peut plus ignorer l’autre. Ce fut donc une expérience positive.

Noter ce post
Répandre l'Amour et l'amitié

Laisser un commentaire