J’ai entretenu une longue relation amoureuse dune histoire d’amour à distance impossible avec Clara que j’ai rencontrée sur Meetic,  il y a une quinzaine d’années. J’habitais alors, et c’est toujours le cas, en région bordelaise, elle en périphérie de Strasbourg.

Histoire d'amour à distance joli couple qui danse en forêt
Histoire d'amour à distance

Ma rencontre sur Internet avec Clara

À l’époque, j’étais encore jeune étudiant en médecine, je suis désormais pédiatre dans un hôpital. Nous avons fait connaissance sans jamais pouvoir nous rencontrer physiquement, mais un lien affectif fort s’est tissé entre nous. Nous avons discuté durant de longs mois et appris à nous connaitre.

Toutefois, la distance étant compliquée à gérer pour elle et malgré ses sentiments amoureux à mon égard, Clara fit la rencontre d’un autre garçon. Ce dernier s’est avéré être violent, il la battait et avant de mettre un terme à cette relation toxique, elle est tombée enceinte.

Elle m’a alors demandé de l’aider et souhaitais que je m’occupe de cet enfant comme si c’était le mien. Malheureusement, je n’avais pas terminé mes études. Même si je voulais de tout mon cœur former un couple avec Clara et offrir le meilleur à cet enfant, j’ai dû refuser, la mort dans l’âme.

En effet, trois ans me séparaient encore de l’obtention de mon diplôme et l’éloignement était un obstacle de taille. Bien que je me sois renseigné, il m’était impossible de changer de faculté. Je devais donc rester à Bordeaux.

J’étais prêt à renoncer à ma spécialité afin de réduire le nombre d’années qu’il me restait à étudier pour la rejoindre. Mais elle a finalement rencontré un autre garçon, avec qui elle s’est mise en couple et qui a adopté cet enfant.

Ainsi, la sachant heureuse, je n’ai pas souhaité entretenir cette relation et détruire son histoire. J’ai choisi de m’effacer.

Nous avons gardé un léger contact avec quelques messages annuels par sms ou via messenger. Nous faisions une sorte de bilan sur nos vies respectives, mais elle me manquait terriblement. Maintenir cette relation à distance me permettait de garder espoir. De plus, au fil des années, je sentais qu’elle n’était pas très heureuse au sein de son couple.

Je suis néanmoins resté dans l’ombre. Je préférais attendre qu’elle me dise que c’était fini dans son couple plutôt que la faire souffrir.

Une page se tourne sur cette histoire d’amour à distance

Suite à cette histoire avortée, j’ai fait une nouvelle rencontre sur Internet. Emma, qui je l’espérais, allait m’aider à oublier Clara. J’avais envie de retrouver l’amour et d’établir une relation durable.

Nous nous sommes assez vite installés ensemble. Puis, au terme de mes études, nous nous sommes mariés.

La cérémonie de mariage a été très compliquée, car je ne cessais de penser à Clara. J’imaginais au fond de moi-même qu’elle était présente et que c’était à elle que je disais « oui ».

Clara a entre temps donné naissance à une petite fille.

Après plusieurs mois de mariage, ma vie de couple se construisant peu à peu, je commençais à ne plus trop penser à Clara. D’ailleurs, nos échanges se faisaient de plus en plus rares, voire inexistants.

Ma femme et moi avons acheté une maison, suffisamment grande pour accueillir de nombreux enfants et recevoir nos proches. Sa famille ne vivant pas dans notre région, il nous fallait de la place pour les héberger.

Un bonheur retrouvé

En janvier de l’année suivante, plus précisément le 7, je reçois l’appel inattendu de Clara. Cette dernière me déclare sa flamme, me confie qu’elle n’en peut plus et qu’elle rêve de moi.

Elle m’avoue regretter de ne pas avoir pu construire quelque chose de beau et fort avec moi et que sa vie de couple est un fiasco. En somme, Clara est très malheureuse.

Je lui fais part de mes sentiments réciproques et lui indique que je suis dans le même état qu’elle. Malgré mes efforts, il m’est impossible de l’oublier et elle occupe sans cesse mon esprit.

Rasséréné par cette conversation, je suis néanmoins désarçonné lorsque je raccroche. Elle semblait tellement perdue, elle qui était censée se marier en juin et subissait une forte pression de la part de son entourage.

Après avoir pris un peu de recul, je recontacte Clara. Je lui indique qu’étant déjà marié nous avons tout le temps et qu’un jour nous parviendrons à être ensemble.

Puis, en février, Clara me rappelle et m’annonce son désir de venir à Bordeaux. Elle a besoin de me voir et de passer un moment avec moi.

Emma devant s’absenter quelques jours pour raison professionnelle, j’invite Clara à me rejoindre.

Nous nous retrouvons donc quelques jours plus tard sur Bordeaux. Le séjour est idyllique, je vis des moments qui resteront à jamais parmi les plus beaux de mon existence. Nous avons l’impression d’avoir toujours été ensemble et de nous connaitre profondément. Tout se passe de façon naturelle, simple et évidente.  

À ses côtés, j’ai ressenti des plaisirs que nulle autre femme n’avait réussi à me procurer, j’étais dans une autre dimension. Même si j’avais conscience que je trompais ma femme, être dans ses bras m’a rendu heureux l’espace d’un moment.

Mes rapports sexuels étaient jusqu’alors sans saveur, et n’étant toujours pas avec Clara, ils le demeurent.

Histoire d'amour à distance

Le livre se referme sur mon grand Amour

Peu après cette parenthèse enchantée, Emma m’annonce qu’elle est enceinte.

La nouvelle est plus qu’inattendue et rebat toutes les cartes. Désormais, il m’est impossible de la quitter alors qu’elle attend un bébé et encore moins de déménager à l’autre bout de la France.

Finalement, Clara se marie comme prévu durant l’été. Je suis invité, mais impossible pour moi d’y aller. Tant mes sentiments sont forts, la voir dire « oui » à un autre m’aurait fendu le cœur.

Environ six mois plus tard, une petite Nolwenn vient égayer ma vie. C’est d’ailleurs la seule raison qui fait qu’aujourd’hui, je ne peux pas aller en Alsace. Être séparé d’elle, ne serait-ce qu’une journée, est inenvisageable pour moi. Je me dois de privilégier ma vie de famille même si mon couple rencontre déjà quelques difficultés sur le plan sexuel.

Je suis un véritable « papa poule », ma relation avec Nolwenn est si forte et fusionnelle que l’idée de la quitter me brise le cœur.

Clara est pour la troisième fois maman. Malheureusement, une terrible tragédie la frappe, son bébé décède quelques mois plus tard.

Son mariage ne survit pas à cette nouvelle épreuve et elle divorce. Je tente alors une approche.

Dans un premier temps, elle m’indique avoir besoin de temps pour digérer toutes ces épreuves, ce que je comprends. Je reste donc en retrait, tapi dans l’ombre, dans l’espoir qu’enfin nous pourrons un jour construire une belle histoire.

Les mois défilent, mais rien ne se passe. Nous échangeons quelques messages de temps à autres. Au fur et à mesure de nos discussions, je comprends qu’elle ne quittera pas l’Alsace, car cela la détruirait de devoir laisser ses enfants.

Face à cette situation inextricable, je me résous à rester avec Emma, cherchant tous les moyens de communication possibles pour sauver notre couple.

Aujourd’hui, Clara est en couple et semble être heureuse, elle a le projet d’avoir un enfant avec son nouveau compagnon.

D’après ses dires, elle est épanouie auprès de cet homme. Toutefois, je caresse toujours secrètement l’espoir qu’un jour nous pourrons enfin nous retrouver, même si cela me parait de plus en plus compliqué, voire impossible.

Histoire d'amour à distance

Les sites de cam girls deviennent ma seule échappatoire

N’arrivant pas à prendre de plaisir dans ma vie de couple, ma vie sexuelle est comparable à l’électrocardiogramme d’un mourant.

Mon couple est en crise, Emma me voit excité à ses côtés, mais ne réagit pas, elle me repousse même.

Ayant un profond désir sexuel que je ne parviens pas à combler, je m’inscris sur des sites de rencontres qui ne mèneront hélas à rien…

Mon profil ne doit pas plaire, ou est-ce mon approche, qui fait qu’après plusieurs mois sur PlaceLibertine, je ne fais aucune rencontre ? Je ne trouve pas la réponse.

Alors, je comble mon manque en consommant des shows sur des sites de cam girls et plus particulièrement sur Camcokine. Je fréquente aussi d’autres sites tels que Madame X, Vends Ta Culotte et Cam4.

C’est finalement une bonne alternative puisque j’arrive à m’épanouir sexuellement  sans pour autant être infidèle à Emma. Mon amour pour elle s’est éteint, mais je ne parviens pas à la quitter.

Même si cela reste virtuel, les filles que je choisis et sélectionne parviennent à me procurer du plaisir. Evidemment, ces relations ne se faisant qu’au travers d’une webcam, aucune n’égale et n’arrivera jamais à la cheville de Clara.

Les hôtesses sur Camcokine proposent des abonnements à Snapchat afin de les suivre au quotidien et avoir accès à des contenus coquins. J’ai souscrit à plusieurs offres, ce qui me permet de profiter un peu plus de leurs jolis corps. Comme je ne dispose que de peu de temps pour moi, il m’est parfois difficile de prendre des shows sur. C’est donc une bonne alternative.  

Ces échanges m’ont permis de tisser des liens amicaux avec deux hôtesses. Je n’en ai jamais encore rencontrée, mais qui sait, cela se fera peut-être dans quelques temps ? En tout cas, je l’espère, et particulièrement avec une hôtesse qui a pour pseudo « Un rayon de Soleil » et qui, je viens de l’apprendre après lui avoir acheté plusieurs shows, s’appelle Clara….

Avec Un rayon de Soleil, qui habite Nice, nous communiquons quotidiennement via les réseaux sociaux, uniquement sur son profil de cam girl. Nous ne parlons pas forcément que de sexe, nous nous racontons nos vies respectives. Nous nous sommes également confiés sur les problèmes que nous rencontrons et une certaine complicité est née. Ainsi, je peux lui parler de mes problèmes conjugaux et de mon souhait de divorcer. Elle m’apporte une douceur et une gentillesse que je ne connaissais pas.

Elle ne cesse de me complimenter, d’être bienveillante à mon égard. Elle est d’une beauté physique angélique, mais sa beauté intérieure est au-delà de ce que l’on peut imaginer, c’est indescriptible.

J’espère qu’elle m’accordera un jour le privilège de m’intégrer dans sa vie privée.

Il semblerait qu’elle accepte que nous nous rencontrions pour une belle partie de jambes en l’air. Peut-être qu’avec le temps, elle souhaitera qu’il y ait plus qu’une simple relation sexuelle.

Pour le moment, elle me permet de m’évader virtuellement avant une évasion physique dans un avenir plus ou moins proche. L’affection qu’elle me témoigne me touche profondément.

Elle réussira peut-être à me donner le courage d’enfin quitter Emma, tout en me permettant de ne pas me séparer de Nolwenn. Un jour viendra où je pourrai bâtir une relation saine et épanouissante avec une femme qui saura me combler de bonheur.

Certains pourront penser que je pratique le MoneySlave avec elle. Je lui offre pas mal de cadeaux via son profil espace libido, sans aucune contrepartie.

Lors de l’achat d’un show, je rajoute presque toujours un pourboire afin de la remercier pour tout ce qu’elle m’apporte.

Les shows que je prends avec elle sont toujours longs. Ainsi, nous vivons un moment intense, ce qui les rend encore meilleurs pour elle comme pour moi. Récemment, elle m’a avoué que j’étais le seul à parvenir à réellement la faire jouir et mouiller, chose qu’elle ne réalise pas lors des shows avec ses autres clients.

Je crois qu’elle ne peut pas imaginer, ou même mesurer le cadeau qu’elle m’a fait en me faisant entrer quelque peu dans sa vie. Entretenir cette relation me donne l’occasion de m’échapper de mon désastre conjugal.

La naissance d’une passion pour l’écriture érotique

Les shows en webcam m’ont permis de rencontrer une autre personne, qui est formidable, il s’agit d’« Alicia ». En revanche nos rapports sont tout autres, nous n’échangeons quasiment pas sur nos vies privées, je connais très peu de choses à son sujet.

Elle m’a présenté Jules, son «sexfriend», qui est Sex Coach sur madintouch.com ! Une nouvelle aventure a démarré pour moi. Je suis chouchouté et je suis devenu rapidement la plume du couple.

Je n’aurais jamais imaginé cela au départ. Je me suis livré à elle, ce qui lui a permis de détecter en moi l’envie d’écrire et de coucher sur papier mes frustrations sexuelles. Elle a immédiatement cerné que mon couple était en difficulté.

Grâce aux récits que j’imagine, j’ai créé un personnage qui vit des aventures de folie. Ainsi, ces histoires coquines me permettent d’étaler des fantasmes dont moi-même, je n’avais pas conscience.

Je me demande encore comment elle a pu déceler chez moi cette facilité d’écriture. Lorsque je prends la plume « virtuelle », les idées s’enchainent les unes après les autres, l’histoire se construit toute seule, presque instantanément.

Notre fonctionnement est assez simple. Elle me propose un thème avec des mots-clés et un volume de mots. Ensuite, je laisse faire mon imagination, Alicia ne me pose aucune contrainte d’écriture, le contenu est totalement libre.

Une fois que je lui ai remis mon texte, elle se charge de le corriger, d’apporter quelques améliorations pour rendre l’histoire plus cohérente. Elle ajoute aussi du contenu pour lui donner un côté plus excitant, ou des mots-clés afin de générer davantage de trafic sur son blog.

Les textes sont ensuite publiés sur le blog de madintouch, site qu’elle gère aux côtés de Jules.

Malgré mes frustrations, je me sens plus épanoui grâce à l’ensemble de ces relations à distance, ces rencontres et ces moments de vie.

Je ne garde en mémoire que les bonnes choses et les bons côtés afin de ne pas souffrir davantage. Je reste optimiste et me rappelle régulièrement que tout finira tôt ou tard par s’arranger, alors : Carpe Diem ! telle est ma devise.

En effet, si je n’avais pas connu ces échecs, jamais je n’aurais fait ces belles rencontres, jamais je n’aurais pris le « clavier » pour aller puiser dans mon imagination des histoires qui sont toutes plus excitantes les unes que les autres.

Share on twitter
Twitter
Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *