Plaisir féminin : l’aspect psychologique

Répandre l'Amour et l'amitié
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Contrairement à l’homme, l’orgasme chez la femme n’est pas quasi-systématique lors des rapports sexuels. Pour le bonheur des deux partenaires et aussi pour le bien de la relation, avoir tous les deux du plaisir est plus que préférable.

Si pour l’homme, la sexualité est mécanique, chez la femme on dit qu’il est plus psychologique. Les femmes jouissent alors beaucoup moins par rapport à la gent masculine.

L’aspect psychologique joue-t-il un rôle si important dans le plaisir féminin ? Si c’est le cas, comment aider la femme à atteindre le plaisir ultime ?

L’orgasme féminin dépend-il du mental ?

Chez la femme, le corps et l’esprit sont toujours connectés. S’il est évident que le stress, la fatigue, les inquiétudes, ou encore la dépression peuvent clairement empêcher de prendre son pied, le plaisir féminin ne dépend pas uniquement de son état psychologique sur l’instant présent.

Découvrez différentes vidéos d’éjaculation féminine pour en savoir plus sur le plaisir féminin et l’orgasme chez la femme.

Néanmoins, il existe différents facteurs psychologiques qui peuvent empêcher la femme d’être comblée sexuellement et qui peuvent la bloquer.

L’absence de tendresse

Une bonne communication est essentielle dans un couple. Il est évident que le contact physique sera plus agréable avec une personne avec laquelle on a des échanges riches et fluides plutôt qu’un partenaire avec lequel on ne parle presque pas.

Une absence de tendresse peut alors être un frein chez la femme pour atteindre la jouissance ultime. Il est alors important de favoriser l’écoute et les échanges pour faire naître un sentiment de bien-être et de lâcher-prise au moment des rapports sexuels.

En plus de la communication, des caresses douces et suaves sont à privilégier contrairement aux gestes brusques.

Trop de pression

Lors des rapports, certains partenaires ont tendance à se mettre la pression l’un l’autre pour atteindre l’orgasme. Ce type de comportement va pourtant créer l’effet inverse en bloquant le plaisir chez la femme. Là encore, le lâcher-prise est un moyen incontournable pour que la femme puisse profiter pleinement des moments intimes.

Insuffisance ou trop-plein de préliminaires

L’absence de préliminaires peut être source de blocages lors d’une relation sexuelle. Les préliminaires permettent au mental de se mettre dans le bain de l’excitation, et aide le plaisir à monter. Mais l’inverse est aussi valable. Des préliminaires interminables peuvent épuiser l’excitation qui était au début à son comble. Un bon équilibre est alors préconisé.

Plaisir féminin et éjaculation féminine

Comment stimuler le plaisir féminin ?

Si différents facteurs psychologiques peuvent freiner le plaisir féminin, il est aussi important de connaître tout ce qui peut le stimuler. Utilisation de sex-toys, visionnage de vidéos pornographiques… Il existe de nombreux moyens de vivre une sexualité récréative.

Mais là encore, les stimulations peuvent également être mentales comme sensorielles. En effet, l’orgasme est une expérience aussi bien sensorielle que cognitive et affective chez la femme. Il est alors possible d’agir à plusieurs niveaux pour l’obtenir.

Soyez stratège

Comme évoqué plus tôt, le cerveau est un organe sexuel de premier ordre chez la femme. Pour s’assurer qu’elle prenne du plaisir, il faut se montrer stratégique, savoir l’écouter et évaluer son humeur pour connaître sa disponibilité érotique. Si elle n’est pas d’humeur coquine, n’hésitez pas à vous montrer tendre et à respecter ses envies. Les choses pourront évoluer si vous vous y prenez bien.

Créez une tension sexuelle

Pour faire monter le désir chez votre partenaire, il ne faut pas non plus hésiter à créer une tension sexuelle. Cela passe par une voix rauque, des mots crus (si elle aime ça), un regard charmeur ou encore des gestes bien calculés.

Peu importe que vous ne passiez qu’une seule nuit ensemble ou que vous soyez avec elle depuis des années, flattez votre partenaire pour lui inspirer des idées coquines.

Pour faire monter la température, vous pouvez également l’embrasser à un endroit précis, effleurer sa nuque ou encore la caresser sur sa chute de reins. Si vous la connaissez bien, vous saurez comment l’exciter.

Faites des préliminaires

Comme nous l’avons vu plus tôt, faire l’impasse sur cette étape importante est déconseillé. Les préliminaires peuvent aussi bien correspondre à un massage érotique à l’aide d’une huile chaude, qu’à des caresses sur les zones érogènes, accompagnées de longs baisers langoureux pour la faire vibrer, ou encore un bain coquin qui se finira en étreinte.

Utilisez un vibromasseur

Il est tout à fait recommandé d’offrir un vibromasseur à sa partenaire, qu’elle pourra aussi bien utiliser en solo qu’en duo pour augmenter l’excitation. Elle pourra adapter les stimulations à ses envies et éventuellement les communiquer avec son partenaire pour des moments à deux encore plus intenses.

Variez les plaisirs

Il faut savoir que la pénétration n’est pas toujours synonyme d’orgasme chez la femme. Pour la faire jouir, n’hésitez pas à lui faire un cunnilingus ou encore une stimulation du vagin à l’aide des doigts.

La stimulation du clitoris est également un bon moyen de lui donner du plaisir. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, n’hésitez pas à lui demander conseil. Il existe des accessoires qui peuvent stimuler cet organe, ils se nichent entre les deux partenaires pendant l’acte sexuel pour un moment de plaisir encore plus intense.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

L’éjaculation féminine : un mythe ou une réalité ?

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour aider votre partenaire à atteindre la jouissance ultime. Mais vous vous demandez également si comme les hommes, les femmes ont des éjaculations ou s’il s’agit tout simplement d’un mythe ?

Il faut savoir que l’éjaculation féminine lors d’un rapport sexuel correspond tout simplement au rejet d’un fluide blanchâtre et inodore de faible quantité. Cela se produit suite à la stimulation du point G, une zone érogène se trouvant entre deux à trois centimètres de l’entrée du vagin.

Certaines positions permettent de le stimuler par le pénis, comme lorsque la femme se trouve au-dessus pendant l’acte sexuel par exemple. L’éjaculation féminine peut se produire plusieurs fois pendant le rapport et sera ressentie par la femme comme une perte d’urine. C’est tout à fait normal et cela permet surtout d’accentuer le plaisir pendant l’orgasme.

Avatar of Léa

Par Léa

Coucou et merci pour votre lecture ! Je m'appelle Léa et j'ai créé Madinlove avec mes amis Alicia et Jules. Madinlove, c’est la promesse de faire de belles rencontres, tout en bénéficiant de conseils gratuits et pertinents à travers mes articles détaillés. Je serai ton guide sur le chemin qui te conduira jusqu’aux portes du bonheur. Love & Kiss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *